À propos de ce blog

Thèmes Populaires

Pourquoi Facebook veut-il mon numéro de téléphone ?

Guillaume Ortega

19.09.16 3 min de lecture

Facebook est devenu le réseau social le plus populaire de l’histoire pour une raison simple : il flatte notre ego.

Nous aimons être connectés, reconnus, confortés dans notre quotidien. Mais nous apprécions encore plus être flattés. D’une certaine manière, Facebook nous flatte en nous demandant notre numéro de téléphone, continuellement. Pour ainsi dire, tout le temps.

Comme tout inconnu cherchant à obtenir votre numéro de téléphone, Facebook a une idée derrière la tête.

Demandez à Facebook : « Pourquoi le site me demande-t-il de renseigner mon numéro de téléphone ? » et sa page d’aide vous répondra :

« Renseigner votre numéro de téléphone sécurisera davantage votre compte, vous aidera à communiquer plus facilement avec vos amis et votre famille sur Facebook, et vous permettra de récupérer l’accès à votre compte si vous rencontrez des problèmes pour vous identifier. »

Tout ceci est vrai. Il n’en reste pas moins surprenant de constater avec quelle constance redoutable Facebook vous sollicite pour l’obtenir. Cette quête obstinée est peut-être même à l’origine de l’évolution des Conditions générales d’utilisation de WhatsApp, qui appartient à Facebook.

Quel intérêt a donc Facebook à connaître votre numéro de téléphone ?

Par ce biais, le réseau social obtiendra de nombreuses informations à votre sujet. Peut-être même votre marque de céréales préférées. Notre Chief Research Officer Mikko Hypponen dévoile ici ce que les réseaux sociaux apprennent sur vous à partir de votre numéro de téléphone, dans l’optique de valoriser leurs ventes publicitaires.

Si cette idée de ciblage publicitaire impitoyable ne vous dérange pas, sachez que Facebook peut également utiliser votre numéro à d’autres fins qui, elles, pourraient bien vous éveiller votre attention.

Vous avez peut-être entendu l’histoire de cette thérapeute qui découvrait, dans le module « Connaissez-vous… », le profil de ses patients.

Comment cela s’est-il produit ?

Sur la chaîne de télévision américaine Fusion, Kashmir Hill a suggéré l’existence d’un algorithme basé sur les contacts du répertoire téléphonique, permettant à Facebook de savoir si telles ou telles personnes se connaissent.

La thérapeute en question n’avait pas le souvenir d’avoir un jour renseigné son numéro sur Facebook, mais c’était bel et bien le cas.

Si vous êtes connecté sur Facebook, vous pouvez vérifier si le réseau social possède ou non votre numéro de téléphone.

Cela étant, renseigner votre numéro de téléphone comporte un certain intérêt. L’authentification à deux facteurs (cette fonctionnalité suppose que Facebook connaisse votre numéro) permet notamment de protéger efficacement votre compte.

Mais souvenez-vous : si vous renseignez votre numéro de téléphone sur Facebook, chaque utilisateur pourra vous retrouver en lançant une simple recherche à partir de celui-ci.

Si vous n’utilisez pas l’authentification à deux facteurs, vous ne souhaiterez donc probablement pas divulguer votre numéro. Rendez-vous sur votre profil Facebook, cliquez sur « À Propos » puis sur « Informations générales et coordonnées ». En face de votre numéro de téléphone, cliquez sur « Modifier » et sélectionnez « Moi uniquement ».

Ainsi, aucun étranger ne trouvera votre numéro de téléphone à partir de votre profil, ou inversement. Mais cela n’empêchera pas Facebook de savoir quelle marque de céréales vous préférez au petit déjeuner.

Image © HighwaysEngland

Guillaume Ortega

19.09.16 3 min de lecture

Leave a comment

Oops! There was an error posting your comment. Please try again.

Thanks for participating! Your comment will appear once it's approved.

Posting comment...

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Publications connexes

Newsletter modal

Félicitations – Vous pouvez maintenant accéder à votre contenu en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Gated Content modal

Merci de votre intérêt pour F-Secure. Vous recevrez bientôt un email pour confirmer votre abonnement à la newsletter.